Catégories
Enseignement

Réforme du décret Paysage : L’étudiant pourra-t-il encore traîner des échecs pendant des années ?

Publié la première fois sur inforjeunes.be

Tu n’es peut-être pas encore au courant, mais une réforme du décret Paysage devrait être finalisée dans les mois qui viennent. Il s’agit du décret définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation des études : composition du programme annuel, finançabilité, délais d’inscription, conditions d’accès à l’enseignement supérieur, … Tu as sûrement déjà entendu parler d’un étudiant qui se retrouve en BAC 3 en trainant encore des échecs de 1ère année. C’est un des problèmes que cette nouvelle réforme veut solutionner. On tente de te résumer ça brièvement. 🤙🙂

Le gouvernement prépare la réforme du décret 🗣️

Début septembre, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (qui est compétente en matière d’enseignement) a approuvé en deuxième lecture l’avant-projet de décret révisant le fameux « décret Paysage ». La troisième et dernière lecture devrait revenir prochainement sur la table du gouvernement. Mais au fait, quels sont les grands changements annoncés dans ce projet de réforme ?

Ce qui est prévu en fin de première année

Système actuel : Tu dois valider au moins 45 crédits sur 60 pour une inscription automatique en bloc 2.

Projet de réforme : Pas d’inscription automatique en bloc 2 sans réussite des 60 premiers crédits. Tu restes en bloc 1, avec l’obligation de mettre à ton programme annuel d’études (PAE) les cours non réussis en bloc 1. Tu pourras y ajouter des cours de bloc 2, à condition de ne pas dépasser 60 crédits ! (ou 65, si accord de jury et si tu as réussi au moins 55 crédits).


Système actuel : Si tu valides de 30 à 44 crédits, tu peux t’inscrire en bloc 2 avec accord du jury.

Projet de réforme : Tu restes en bloc 1 et tu dois suivre en priorité les unités non acquises. Tu peux, si tu en fais la demande, suivre des cours de bloc 2. Mais cela nécessite l’accord du jury, et il ne faut pas dépasser un total de 60 crédits. Tu peux aussi inscrire à ton programme des activités d’aide à la réussite.


Système actuel : Si tu valides moins de 30 crédits, il n’y a aucune possibilité d’avancer.

Projet de réforme : Avec moins de 30 crédits validés, tu restes en bloc 1. Tu inscris à ton programme les cours que tu n’as pas réussi ainsi que des activités d’aide à la réussite, obligatoires dans ton cas.

Et pour se réinscrire ?

Système actuel : Tu ne dois pas valider un nombre minimum d’unités d’enseignement pour pouvoir te réinscrire dans une filière.

Projet de réforme : Pour recommencer la même 1ère, tu dois avoir validé au moins une unité d’enseignement.


Système actuel : Pas de limite de durée pour l’acquisition des crédits du bloc 1 et du grade de bachelier.

Projet de réforme : Tu dois valider les 60 crédits du bloc 1 en deux ans maximum, avec deux exceptions possibles :

  1. Si tu as réussi 30 crédits minimum durant ta deuxième année, tu peux t’inscrire une troisième fois dans la même filière si tu as réussi 60 crédits en tout, dont au moins 50 crédits du bloc 1 et moyennant l’accord du jury. Mais les crédits du bloc 1 restants devront impérativement être réussis dans le cadre de cette troisième inscription.
  2. Si tu as réussi moins de 30 crédits en 1ère année, tu peux t’inscrire une troisième fois dans la même filière si tu as réussi au moins 50 crédits du bloc 1 au terme de ces deux années, et moyennant l’accord du jury. Une fois encore, les crédits du bloc 1 restants devront être réussis durant la troisième inscription.

Enfin, les 180 crédits du bachelier doivent être validés en cinq ans (six, en cas de réorientation).

Et en fin de bachelier ?

Système actuel : S’il te manque moins de 15 crédits du bachelier, tu peux compléter ton programme d’unités d’enseignement de master, et tu es inscris en master.

Projet de réforme : S’il te manque 15 crédits du bachelier, tu peux compléter ton programme avec des unités de master, mais ton programme annuel ne peut pas dépasser 60 crédits. Tu restes inscrit en bac tant que tu ne valides pas tous tes crédits de bachelier !


Système actuel : S’il te manque entre 15 et 30 crédits, tu peux compléter ton programme avec des UE de master. Mais ton programme annuel ne peut pas dépasser 75 crédits au total. Tu restes inscrit en bachelier.

Projet de réforme : La possibilité ci-dessus est supprimée.

Et en master ?

Système actuel : Tu dois réussir 75% des crédits de ton programme annuel pour poursuivre le cycle.

Projet de réforme : Tu as max 2 ans pour réussir 60 crédits, max 4 ans pour réussir 120 crédits et max 6 ans pour réussir 180 crédits.

Et en fin d’études ?

Système actuel : Si tu n’as pas réussi ton premier cycle, tu ne peux pas inscrire à ton programme annuel les crédits du deuxième cycle qui correspondent à ton mémoire ou TFE.

Projet de réforme : Cela ne change pas puisque tu dois rester inscrit en bac tant que tu n’as pas acquis tous les crédits de ton premier cycle.

Le système actuel reste d’application pour tous les étudiants ayant entamé des études sup’ avant l’entrée en vigueur des nouvelles règles, qui est théoriquement prévue pour l’année académique 2022-2023.

Source :